Bienvenue sur Fibii !

Aide étudiante à la mobilité internationale (AMI)

L’aide à la mobilité internationale (AMI) permet à un étudiant de suivre une formation supérieure ou de réaliser un stage à l’étranger pendant une durée comprise entre 2 et 9 mois.
Montant
jusqu'a 400€ / mois

Comment bénéficier de l'aide mobilité internationale :  

Les bénéficiaires de l’AMI doivent répondre à plusieurs critères :

  • le séjour à l'étranger doit durer entre 2 à 9 mois consécutifs. Au cours de l'ensemble de ses études supérieures, il n’est pas possible de cumuler plus 9 mois d'aide à la mobilité internationale

  • l’étudiant doit être boursier de l'enseignement supérieur sur critères sociaux ou bénéficiaire d'une allocation annuelle (dispositif des aides spécifiques)

  • le bénéficiaire doit préparer un diplôme national relevant de la compétence du ministère chargé de l'enseignement supérieur
  • La formation ou le stage effectué à l'étranger doit s'inscrire dans le cadre du cursus d'études supérieures

 

Étudier à l'étranger :

L'objectif de l'aide à la mobilité internationale est de soutenir financièrement la mobilité internationale des étudiants qui souhaitent suivre une formation supérieure à l'étranger ou effectuer un stage international.

L'aide financière de l'AMI est une aide complémentaire à la bourse sur critères sociaux versée aux étudiants.

 

Montant et versement de l'AMI :  

Le montant de la bourse versé (directement par l’université) s'élève à 400€ par mois maximum. Cette somme ne varie pas en fonction du niveau de bourse ou d’étude. Comme la bourse Erasmus+, le montant change en fonction de la distance du pays, ainsi que du coût de la vie dans la ville de destination.

 

Dossier de recevabilité à la bourse mobilité internationale :  

Afin de pouvoir percevoir cette aide étudiante le candidat doit faire parvenir un dossier (joint d'un CV et d'un courrier) ainsi que l’explication du projet et ses différentes motivations au service des relations internationales de son université.

Le dossier d’aide financière de l'étudiant sera examiné par le chef d’établissement, qui la validera ou non en fonction de l'intérêt pédagogique de la mobilité, ainsi que la conformité du séjour à la politique de l’université.

 

 

L'AMI et la bourse Erasmus+ :  

 

Les étudiants désireux de partir étudier à l'étranger peuvent être souvent limités par leurs moyens financiers. La possibilité de pouvoir bénéficier des aides financières étudiantes est une chance pour pouvoir réaliser ce projet.

Afin de financer une formation ou un stage à l'international, il est important de noter que l'aide à la mobilité internationale et la bourse Erasmus+ peuvent se cumuler. Ces deux aides financières sont complémentaires.

 

Exemple :

Maria est étudiante à l’université de Montpellier. Elle souhaite effectuer un stage en Argentine d’une durée de 6 mois. Elle est boursière sur critères sociaux et prépare un diplôme qui relève de la compétence du ministère chargé de l’enseignement supérieur, et son stage s’inscrit dans le cadre de son cursus d’études. Elle peut donc déposer un dossier auprès du service international de son université afin de percevoir une bourse qui peut aller jusqu’à 400 euros par mois.

 

Liste des aides à la mobilité octroyées par régions :

 

Calculez gratuitement les aides
étudiantes auxquelles vous avez droit :